Qu’est-ce que les acides aminés?

qu-est-ce-que-acides-amines
Les acides aminés jouent un rôle central à la fois en tant que blocs de construction des protéines qu’en tant qu’intermédiaires au sein du métabolisme. Les 20 acides aminés que l’on trouve dans les protéines font preuve d’une vaste gamme de polyvalence chimique. Le contenu précis en terme d’acides aminés, ainsi que la séquence de ces mêmes acides aminés, au sein d’une certaine protéine, est déterminé par la séquence des bases du gêne qui encode la dite protéine.

Les propriétés chimiques des acides aminés de chaque protéine déterminent son activité biologique. En plus de servir de catalyseurs pour toutes (ou presque) les réactions des celules vives, les protéines contrôlent pratiquement tous les processus cellulaires.

Acides aminés essentiels

Les humains peuvent produire entre 10 à 20 acides aminés. Les autres doivent être fournis à travers notre alimentation. Si jamais l’on n’obtenait pas l’un des 10 acides aminés essentiels (ceux que l’on ne peut produire) en quantité suffisante, il en résulterait une dégradation des protéines corporelles – muscle etc – afin de pallier à cette carence. Contrairement à la graisse et à l’amidon, le corps humain ne stocke pas les excès d’acides aminés pour une ultérieure utilisation – les acides aminés doivent être présents dans votre alimentation quotidienne.

Les 10 acides aminés que nous produisons sont l’alanine, l’asparagine, l’acide aspartique, la cystéine, l’acide glutamique, la glutamine, la glycine, la proline, la sérine et la tyrosine. La tyrosine est produite à partir de la phénylalanine, donc si votre alimentation est pauvre en phénylalanine, vous manquerez également de tyrosine. Les acides aminés essentiels sont l’arginine (nécessaire pour les jeunes, mais pas pour les adultes), l’histidine, l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, le tryptophane et la valine.

Il est essentiel que ces acides aminés soient présents dans notre alimentation étant donné que les humains ne possèdent pas toutes les enzymes nécessaires à la biosynthèse de l’ensemble des acides aminés.